Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 16:42

bonheur-de-la-med.jpg

 

"Dans cet ouvrage, Yongey Mingyour Rinpotché révèle les bienfaits réels de la méditation, en établissant un pont entre les enseignements du bouddhisme et les découvertes les plus récentes de la science, et plus particulièrement des neurosciences.
Grâce à de nombreux exemples, il nous dévoile que de simples exercices quotidiens de méditation (au bureau, dans le métro...), consistant à laisser aller et venir nos pensées sans y attacher d’importance mais sans les rejeter non plus, peuvent changer notre vision du monde et répondre à nos préoccupations essentielles".

 

 

Préface de Matthieu Ricard (extrait) :

Certaines expériences indiquent qu'il n'est pas nécessaire d'être un méditant surentraîné pour bénéficier des bienfaits de la méditation, et que 20 minutes de pratique journalière contribuent significativement à la réduction de l'anxiété et du stress, ainsi qu'au renforcement du système immunitaire et de l'équilibre émotionnel. Une étude effectuée en 2007 sur des débutants a montré qu'après 3 mois de pratique assidue, la faculté d'attention des sujets s'était considérablement améliorée (H.A. Slagter, A. Lutz, L. L. Greischar, A. D. Drancis, S. Nieuwenhuis, J. M. Davis et R. J. Davidson, "Mental training affects distribution of limited brain ressources", PLoS Biology, juin 2007, vol. V).

 

C'est cet "entraînement de l'esprit", une expression moins exotique que le mot "méditation", que Mingyour Rinpotché explique dans la partie centrale de son livre. Il démystifie également de nombreuses idées fausses concernant la nature de la méditation, dont le but n'est pas de "faire le vide" dans l'esprit ou d'atteindre un état de relaxation inerte. "Les pensées sont l'activité naturelle de l'esprit et la méditation n'a pas pour but d'arrêter les pensées. Elle consiste simplement à reposer l'esprit dans son état naturel, lequel est spontanément conscient des pensées, des émotions et des sensations à mesure qu'elles surgissent, sans les suivre ni les rejeter".

 

Pour conclure : "Toute tentative de décrire à l'aide de mots l'expérience directe de la nature de l'esprit est vouée à l'échec. Tout ce que l'on peut en dire, c'est qu'il s'agit d'une expérience infiniment paisible et, une fois stabilisée par une pratique répétée, quasi inébranlable. C'est une expérience de bien-être absolu qui imprègne tous les états physiques et mentaux, même ceux qui sont normalement considérés comme déplaisants".



Partager cet article

Repost 0
Published by Myrddhin - dans Psy
commenter cet article

commentaires