Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 17:50

 

Format DVD / Durée 16 mn


Auteurs : Annie GAUVAIN PIQUARD et Nicole DATTÉE-LANDRY
Réalisateurs : Alain CASANOVA et Monique SALADIN
Illustrations : Puig ROSADO


Public : Enfants - Parents - Professionnels de santé - Professionnels de l'enfance


"Il n’est pas anodin pour un enfant d’être confronté à la maladie et à la mort d’un proche. Bien souvent tenu à l’écart, il est seul avec ses questions, ses peurs et sa souffrance, et ce qu’il imagine est souvent pire que la réalité. Bien que cette souffrance soit en partie irréductible, l’unité de psychiatrie et d’onco-psychologie de l’Institut Gustave Roussy a progressivement acquis la conviction que ces difficultés sont imputées, pour une part, à une défaillance de la communication intrafamiliale à laquelle on peut remédier. D’où l’idée de réaliser ce film, pour informer les enfants mais aussi, permettre à chacun de comprendre les différents sentiments éprouvés par l’enfant dans cette situation : leur soif de connaître et d’apprendre, leur sentiment d’abandon, de culpabilité, de jalousie, d’agressivité, la peur que le malade ne meurt, la peur de l’avenir. Ce film ne peut se concevoir que comme la première étape d’un dialogue que les spectateurs poursuivront entre eux. Il est indispensable que les adultes visionnent ce film avant de le projeter aux enfants et gardent du temps après la projection pour dialoguer avec eux".


Source : http://www.sparadrap.org/Catalogue/Tout-le-catalogue/Il-faut-parler-savoir-Ref.DV05

Partager cet article

Repost 0
Published by Myrddhin - dans Psy
commenter cet article

commentaires

Oyà 02/06/2009 11:16

Je ne peux que confirmer. Tenir les enfants à l'écart lors d'une mort, c'est encore pire. L'esprit travaille seul autour des questions, et construit des réponses plus abérrantes les unes que les autres. A terme, cela créé un vrai manque, qui rend le travail de deuil plus long et plus difficile. Voir impossible.Je trouve cette initiative vraiment intelligente . On commence enfin à se rendre compte que l'enfant, encore plus que l'adulte, à besoin de comprendre. Enfin.