Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 11:59

 

Introduction


C'était une belle journée.

Je suis allé dans une oisellerie avec Sandrine. Nous nous sommes approchés des cages, et nous avons observé les oiseaux à quelques centimètres. C'était la première fois de sa vie qu'elle se trouvait aussi près d'eux. Elle qui en a si peur...

Puis, j'ai fait des courses avec Jacques. Nous sommes restés longtemps devant les rayons, nous avons fait plusieurs fois la queue aux caisses. Il n'a pas eu de syncope. Contrairement à ce qu'il redoutait : Jacques a très peur d'être foudroyé par un malaise s'il reste trop longtemps debout...

Un peu plus tard, j'ai discuté avec Odile de sa peur de s'étouffer, si elle se retrouve enfermée dans un ascenseur en panne ou dans des toilettes. Puis nous avons testé cela. Je vous raconterai où et comment...

Je me suis ensuite retrouvé à pousser de grands cris dans le métro avec Sophie et Etienne. Les passagers ont eu l'air vaguement amusés, puis sont revenus à la lecture de leurs journaux. Sophie et Etienne se sont aperçus que leur peur d'être ridicules ne les avait pas tués. Et qu'elle les avait moins dérangés que prévu...

Ah, j'oubliais : avec Elodie, qui a très peur de la mort, nous nous sommes rendus au cimetière Montparnasse, marcher entre les tombes, lire les noms des défunts, célèbres ou anonymes, penser à eux, toucher leurs pierres tombales. Nous avons vu la vie paisiblement mélangée à la mort. Cela a beaucoup fait réfléchir Elodie, qui ne voyait pas du tout les cimetières comme ça...


Nous avons, selon les moments, tremblé, avancé, reculé, discuté, réfléchi. Nous avons souri, souvent, et même bien ri à deux reprises. Avec Jacques, lorsque les vigiles du magasin sont venus vérifier ce que nous faisions, absorbés depuis un quart d'heure dans la contemplation des brosses à dents. Comment leur expliquer que nous réalisions un exercice de maîtrise de sa peur des malaises ? Et avec Sophie, lorsqu'un passager du métro est venu lui demander où était la caméra cachée, persuadé que nos cris étaient filmés en secret pour le compte d'une émission humoristique.


Peurs précieuses, qui nous sauvent, parfois. Peurs douloureuses, qui nous frappent dans notre chair. Peurs insidieuses, qui restreignent notre liberté. Voilà près de vingt ans, maintenant, que je soigne des personnes qui souffrent de peurs excessives, que je les accompagne dans tous les endroits qu'elles redoutent, que j'essaie de les aider à lutter contre leurs craintes. Le courage et l'énergie qu'elles mobilisent alors pour affronter leurs peurs montrent qu'elles sont à des années-lumière de ce que certaines personnes pensent d'elles : les phobiques seraient des faibles, des résignés, se contenteraient de leur situation.

Ce livre leur est destiné et dédié. Il propose la synthèse des connaissances dont nous disposons, actuellement, sur les peurs et les phobies : pourquoi avons-nous tous des peurs ? Et pourquoi certains d'entre nous sont-ils victimes de ces peurs excessives et maladives que sont les phobies ? Est-ce leur faute ? Et surtout, peut-on guérir durablement de ses peurs ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Myrddhin - dans Psy
commenter cet article

commentaires

Bruno Montagnes 10/05/2009 20:51

La peur........................une amie,ou une ennemie ?Parfois une tres bonne alliée,car elle permet de faire des choses extraordinaires.